Journal de l'Assemblée Citoyenne de Nogent-Bry-Le Perreux

Transports en commun: bonnes nouvelles pour Bry!

Avant 2017 (en principe…) tout Bryard pourra se rendre à Créteil ou à Noisy par le TVM, le Trans Val de Marne, bus en « site propre » (sauf dans Bry, on se demande pourquoi) plutôt que par le RER A ou la voiture particulière, avec un gain de temps de 40 minutes environ.

 

La création d’une ligne de bus en site propre permettra d’améliorer les liaisons entre Créteil, Champigny (Les Boullereaux) et Noisy-le-Grand. Avec la création de sites propres et des aménagements de priorité, les bus pourront circuler sur une voie dédiée sur une partie de leur itinéraire. La création d’une ligne de bus en site propre permettra d’améliorer les liaisons entre Créteil, Champigny (Les Boullereaux) et Noisy-le-Grand. Avec la création de sites propres et des aménagements de priorité, les bus pourront circuler sur une voie dédiée sur une partie de leur itinéraire.

 

Bon signe, l’enquête d’utilité publique s’est déroulée du 26 août au 30 septembre derniers. Elle n’a cependant pas déplacé les foules : à une semaine de sa clôture, elle n’avait suscité que… deux observations.

 

Autre bonne nouvelle, à l’horizon 2020 c’est ORBIVAL, la fameuse « ligne rouge » N°15 du métro automatique du Grand Paris qui desservira Bry, l’enquête d’utilité publique est ouverte depuis le 7 octobre.
Mais quel Bryard profitera de ces nouvelles infrastructures ? Comment se rendra-t-on à l’arrêt de Bry du T.V.M., prévu au carrefour Avenue de l’Europe/rue des frères Lumière ? Par le 520, le 120 ou le 210 ? Cela ne concerne pas tout le monde, loin s’en faut.
? Quid pour les riverains du Quai Ferber et pour bien d’autres ?
? En voiture personnelle ? Dans ce cas, où se garer ? Sur le parking de la SFP par exemple, à condition que l’opération immobilière envisagée soit réalisée ?
? Ne serait-ce pas aussi le moment de ressortir et adapter le projet de minibus à passage fréquent, un peu sur le modèle de la navette de Nogent ?
?Ces questions se posent aussi pour la desserte de la gare de Bry-Champigny-Villiers du nouveau RER, voisine du Bricorama mais assez éloignée de l’arrêt du T.V.M., tant en géographie qu’en date (2020). Entre les deux, peut-on envisager une navette gratuite ?

 

L’énorme dossier d’enquête publique du RER (ligne 15) évoque discrètement la 3e enquête qui devra être  ouverte pour l’ensemble des moyens de transport collectif de « rabattement » dont il faudra doter toutes les villes frôlées (sans pénétration) par le TVM et la ligne rouge.
Dans l’état actuel des dossiers, on peut noter que :

  1. Chacun des deux gros dossiers d’enquête ignore l’autre.
  2. Entre les deux, aucune coordination n’est prévue.

Au lieu de caqueter sur le « millefeuille administratif », n’aurait-on pu faire un peu mieux en rapprochant les services du Grand Paris et ceux du T.V.M. ?

Les conseils municipaux (dont ceux de Bry) semblent se désintéresser de l’accompagnement des transports collectifs dont leurs communes vont bénéficier. En particulier, que vont-ils proposer pour que ces transports induisent un maximum de recul de la voiture personnelle : parcours, horaires, tarifications, stationnement des autos, motos et vélos ?

Va-t-on devoir attendre les prochaines élections municipales de mars 2014 pour qu’une nouvelle équipe s’intéresse à l’intérêt collectif et notamment au réchauffement climatique ?