Journal de l'Assemblée Citoyenne de Nogent-Bry-Le Perreux

L’énergie, reparlons-en !

L’énergie est au cœur de nos propositions écologiques, tant en ce qui concerne les économies que la production.

La première source d’énergie, c’est celle qu’on économise !

S’il est nécessaire d’avoir une approche ambitieuse et volontaire de rénovation thermique des bâtiments publics, il est indispensable d’y associer les projets privés d’isolation. Les municipalités doivent offrir un soutien actif, que ce soit par des expertises techniques ou des conseils pratiques. Tous les projets impliquant une meilleure gestion de l’énergie ont vocation à être accompagnés, si ce n’est réalisés, avec le concours financier et technique de la puissance publique.

Faisons en sorte de promouvoir une utilisation responsable des ressources énergétiques sur les territoires gérés par nos communes. Celles-ci ont un pouvoir de décision non négligeable sur l’implantation des constructions nouvelles. Elles doivent donc s’assurer qu’un partenariat responsable et écologique s’instaure entre elles et les maîtres d’ouvrage. Impliquons tous les acteurs dans une saine concurrence qui ne soit pas basée uniquement sur des critères marchands.

Réalisons une étude approfondie des déplacements intra et inter-cité et, si nécessaire, proposons des moyens de transport publics, électriques et gratuits. Cette alternative à la voiture individuelle limiterait la pollution automobile. Utopique ? Et pourtant, le groupe Bolloré, via “Autolib” négocie avec la ville de Nogent sur Marne l’installation de places de stationnement dédiées à ses véhicules électriques et équipées de bornes de recharge.pages-energie-solaire-photovoltaique

Développons des moyens de production alternatifs déjà éprouvés !

Sans recourir à des forages lourds et compliqués à mettre en œuvre, la captation des différences de températures entre profondeur et surface permet déjà de refroidir ou réchauffer l’air ambiant d’équipements collectifs ou commerciaux. Cette utilisation du sous-sol est aussi très souvent accessible aux petits immeubles et aux maisons individuelles.

Valorisons les espaces disponibles et inconstructibles dont la commune dispose. Le site de l’ancienne école Marie Curie à Nogent, devenu parking public, peut être équipé de panneaux photovoltaïques. Ce projet offrirait, de plus, une couverture au moins partielle des places de stationnements récemment créées.

Nous proposons également d’installer des éoliennes verticales, s’insérant bien plus facilement dans le paysage urbain et exemptes des nuisances sonores et environnementales propres aux éoliennes à hélice utilisées dans les projets actuellement à l’étude le long des côtes françaises. Le rendement de ces équipements est actuellement assez faible, mais seule une politique volontaire d’expérimentation permettra l’émergence d’avancées technologiques les rendant compétitifs face aux énergies fossiles, dont les coûts ne feront qu’augmenter et la disponibilité diminuer.

Ce sont là des investissements écologiques et solidaires à long terme, dont les bénéfices ne se mesurent pas en critères financiers, hors de portée des acteurs privés, l’œil rivé sur le prochain bilan. Leur principale exigence doit être d’offrir en héritage aux générations futures une qualité de vie meilleure pour tous.