Journal de l'Assemblée Citoyenne de Nogent-Bry-Le Perreux

La commission européenne n’aime ni la démocratie, ni la transparence !

Comme ils en ont le droit, 230 mouvements citoyens issus de 21 Etats de l’Union Européenne, dont le collectif français « Stop TAFTA », ont déposé, en juin dernier, une proposition d’initiative citoyenne (ICE) visant à obtenir des Etats membres qu’ils ne concluent pas les traités UE-USA (TAFTA) et UE-Canada (CETA).

Pour que cette proposition citoyenne aboutisse, il faut que, dans le délai d’un an, ils réunissent au moins un million de signatures issues d’au moins sept pays de l’UE.

Las, sans même attendre ce verdict citoyen, la commission européenne a décidé arbitrairement, le 11 septembre dernier, de rejeter cette demande.

Or, au nom du sacro-saint secret des négociations commerciales, la commission européenne refuse aussi de rendre publiques les différents points en discussion de cet accord. Pour elle, la pression des lobbies a plus de sens que l’information des populations !

La démocratie et la transparence promises par les derniers textes européens ne sont que des mots. De qui se moque-t-on ?

 

1376568417_STOP_TAFTA