Journal de l'Assemblée Citoyenne de Nogent-Bry-Le Perreux

Le Perreux, Nogent, Bry : oui à l’encadrement des loyers !

encadrement_des_loyers_prix_marchand_de_biensJamais le logement n’a été aussi cher pour les familles, les étudiants… Jamais la part du budget engloutie dans ce seul poste n’a été aussi importante : plus de 25 %, c’est fréquent ; plus de 40 %, loin d’être rare.

Pourtant c’est dans cette situation qu’un nombre important de maires, nouvellement élus en mars dernier, ont décidé d’annuler les permis de construire des logements sociaux qui devaient être bâtis dans leur commune. La plupart sont des maires de droite, mais certains édiles PS, comme à Bagnolet, font de même. Au total, plus de 20 000 logements sociaux sont bloqués au niveau national, dont plus de 5 000 en Île de France.

C’est dans cette situation aussi que le gouvernement Valls a choisi, sous la pression des lobbies de l’immobilier, d’annuler l’encadrement des loyers voté par le Parlement en août dernier (encore faut-il savoir que cette mesure permet non pas d’encadrer les loyers à la baisse, mais seulement d’en limiter les hausses à l’avenir). Les protestations des associations, des syndicats et d’organisations politiques comme celles de Front de Gauche, d’EELV et de certains maires PS ont permis que cette mesure puisse être expérimentée dans plusieurs villes dont Lille et Paris.

En province, comme en région parisienne, d’autres maires ont demandé à pouvoir expérimenter ce dispositif. C’est ainsi que le syndicat « Paris métropole » qui regroupe 212 collectivités dont nos trois villes et dont le maire de Nogent est vice-président, est

« unanime dans son souhait que toute demande d’une commune désireuse d’être intégrée dans le périmètre d’expérimentation puisse être satisfaite ».

A Nogent, au Perreux et à Bry, il n’y a respectivement que 11, 9 et 15% de logements sociaux. On est très loin du compte prévu par la loi ! L’encadrement des loyers y serait donc tout à fait justifié pour les locataires du parc privé.

Si nous étions dans les conseils municipaux, c’est une des exigences que nous ferions valoir.