Journal de l'Assemblée Citoyenne de Nogent-Bry-Le Perreux

Edito N°20

A quelques semaines des élections régionales et de la conférence sur le climat (la « COP 21 »), deux évènements n’en finissent pas d’ébranler la confiance dans nos gouvernants et leurs propositions politiques : la crise des réfugiés et le scandale Volkswagen. La première révèle les conséquences dramatiques de la politique extérieure de l’Union européenne, fondée sur des guerres sans issue au Proche Orient et l’exploitation économique des pays africains. Le second illustre l’inconscience du système capitaliste devant les enjeux planétaires posés par le réchauffement climatique et l’épuisement des ressources naturelles : « Nos profits avant tout et après nous le déluge ! » Que nous propose aujourd’hui l’Union européenne ? Des barbelés à nos frontières, de l’austérité sans fin, une politique guerrière, des inégalités croissantes, de la précarité et du chômage.

Il est grand temps de changer de cap ! Dans plusieurs pays : Grèce, Portugal, Espagne, Irlande, Royaume Uni, des forces politiques nouvelles ou rénovées se renforcent et proposent une véritable alternative de gauche. C’est leur convergence qui créera le rapport de forces permettant tout simplement, aussi utopique que cela paraisse, de « changer d’Europe ». Le vote « Front de Gauche » aux prochaines élections régionales s’inscrira dans cette dynamique.