Journal de l'Assemblée Citoyenne de Nogent-Bry-Le Perreux

La compétitivité, c’est la m…

Aux Etats Unis, une enquête des plus sérieuses a mis en évidence que 90% de la viande hachée des burgers contenait des traces de matière fécale animale, autrement dit, de manière triviale, de la m… . Les abattoirs et les usines de transformation sont montrés du doigt.

Et en France ? La FNSEA, au nom de la compétitivité, encourage le regroupement des exploitations agricoles, notamment des élevages de plus en plus industrialisés, au mépris de la qualité des produits. Elle réclame en plus un allègement des normes qui protègent les consommateurs. Si ça continue, au nom de la compétitivité, les poulets que nous mangerons ne seront plus seulement aux hormones…

Cette course au gigantisme et à l’industrialisation (ferme des 1 000 vaches…) génère des scandales sanitaires (vache folle, présence de viande avariée dans les aliments industriels, …) mais aussi environnementaux (algues vertes, eau impropre à la consommation, …).

Néfastes pour les consommateurs et la planète, ces solutions n’aideront en rien les paysans qui s’endettent pour s’industrialiser, pour nourrir leurs bêtes avec des céréales fourragères dont les prix explosent à la moindre sécheresse.

En continuant ainsi, ils s’en sortiront de moins en moins et notre santé aussi !