Journal de l'Assemblée Citoyenne de Nogent-Bry-Le Perreux

Nouvelle hausse des impôts à Nogent

Le 18 septembre dernier, de nombreuses municipalités ont manifesté à l’appel de l’Association des Maires de France contre la baisse drastique des dotations que leur accorde l’Etat. Nos communes n’étaient pas en reste et on ne saurait les en blâmer puisque nous dénonçons depuis des années cette austérité. Nos édiles de droite oublient cependant que cette politique qu’ils jugent aujourd’hui néfaste, ils l’avaient commencée lorsqu’ils étaient au gouvernement. Lorsqu’on le leur rappelle, ils avouent qu’ils ne sont pas vraiment opposés à l’austérité : ils trouvent seulement que c’est trop d’un coup ! Qu’on ne nous dise même pas que ces baisses servent à réduire le déficit : elles ne servent qu’à financer le fameux « CICE », des milliards gaspillés en pure perte en cadeaux à des entreprises qui continuent à créer du chômage. Ces milliards ne tombent pas du ciel, ils sont pris dans nos poches : cette année les impôts locaux ont augmenté de 6% au Perreux, de plus de 3% à Nogent et ce n’est pas fini. Ainsi, à Nogent, lors du conseil municipal du 23 septembre, une mesure apparemment technique a été adoptée sans tambour ni trompette parmi des dizaines d’autres délibérations : la diminution de 15 à 10% du taux de l’abattement général de la taxe d’habitation. Cette mesure devrait rapporter 600000€ en 2016, soit autant que la hausse décidée l’an dernier… ou que la pénalité SRU de Nogent pour son déficit de logements sociaux ! Ainsi, en deux ans, les impôts auront augmenté de 70 à 80€ environ par ménage dans nos deux villes. Qui pourra nous faire croire que c’est en diminuant le pouvoir d’achat qu’on relancera l’économie ?