Journal de l'Assemblée Citoyenne de Nogent-Bry-Le Perreux

Nouvelle hausse des impôts locaux au Perreux

 

La baisse des dotations de l’Etat aux communes n’en finit pas de faire des ravages : comme Nogent, Le Perreux a annoncé une nouvelle hausse des taux d’impositions locales pour 2016 : +4% après +5% en 2015, soit une hausse cumulée sur deux ans de près de 10%. En réalité, la hausse sera même supérieure car, à l’Assemblée nationale, la droite et le PS ont décidé de majorer de 1% toutes les valeurs locatives auxquelles s’appliquent les taux décidés par les communes, alors que l’inflation est quasi nulle. Monsieur Carrez n’y a rien trouvé à redire, au contraire, il a trouvé cela « vertueux car ça permet aux Maires de moins augmenter les taux ». Le même, dans le bulletin municipal, parle en s’excusant d’une « petite hausse » et la municipalité promet de tout faire « pour qu’il n’y ait pas de nouvelles hausses dans les années à venir ». Pas très rassurant !

Pourquoi ces hausses ? Essentiellement à cause des baisses de dotations de l’Etat. Pourquoi ces baisses ? Pas pour réduire le déficit mais pour financer les 40 milliards du CICE et du « pacte de responsabilité. Ainsi, l’Etat oblige les communes à ponctionner les ménages pour lui permettre de donner de l’argent aux entreprises qui ne créent pas d’emplois pour autant mais augmentent les dividendes. En raccourci, les actionnaires font les poches des ménages avec la complicité du PS et de la droite!