Journal de l'Assemblée Citoyenne de Nogent-Bry-Le Perreux

Des enfants privés de jeux

Jusqu’à l’an dernier il y avait rue Anquetil à Nogent une ludothèque associative ouverte aux enfants de Nogent et du Perreux. Au motif que peu de petits perreuxiens l’utilisaient, Monsieur Carrez n’a plus voulu payer. Comme par ailleurs l’institut de formation INFA installé à cet endroit voulait récupérer les locaux, la municipalité de Nogent, après avoir fait de vagues promesses de réinstallation « plus tard », a décidé tout simplement de couper les vivres à cette association qui comptait plus de 300 adhérents. Tant pis pour les enfants et leurs parents qui y trouvaient un lieu de détente éducatif bien apprécié le samedi et pendant les vacances scolaires. Au passage, un emploi utile a été supprimé et, bien sûr, personne à notre connaissance ne s’en est ému au sein du conseil municipal. C’est ça aussi l’austérité !