Journal de l'Assemblée Citoyenne de Nogent-Bry-Le Perreux

En bref

  • Dix ans de travail de nuit, ce sont 15% d’espérance de vie envolés. En France, on est passé de 3,5% en 1991 à 7,4% en 2012 de salariés travaillant la nuit. Pourtant, d’après Macron, c’est l’avenir. C’est cela le progrès ?

 

  • D’après la Cour des Comptes, les (grands) patrons, dans leur ensemble, ne paient « pas tout à fait » aux organismes sociaux les impôts et cotisations qu’ils doivent. Pas tout à fait ? En réalité, 20 à 25 milliards d’euros par an, soit près du double du « trou » de la Sécu (12,5 milliards en 2013). On nous serine que malades, chômeurs et autres allocataires « frauderaient » chaque année de 2 à 3 milliards d’euros. Dix fois moins !

 

  • En 1982, le barème de l’impôt sur le revenu comptait en France 13 tranches avec un taux marginal à 65%.  Aujourd’hui, 6 tranches et un taux marginal de 45% (contre 47,5% en Allemagne, 50% en Grande-Bretagne et 57,5% en Suède). C’est encore trop pour la droite qui veut le baisser encore. Et la « réforme fiscale » promise par Hollande ? Encore une promesse trahie !