Journal de l'Assemblée Citoyenne de Nogent-Bry-Le Perreux

Communes

Le CIO en CDD!

Le centre d’information et d’orientation, dont l’existence était menacée l’an dernier par le refus des trois villes de Nogent, Bry et Le Perreux de payer le loyer, est toujours en activité et ses locaux du boulevard de Strasbourg à Nogent sont toujours très fréquentés par les jeunes. Cela a été rendu possible par la forte mobilisation de l’équipe du CIO, des parents d’élèves et de plusieurs forces politiques locales (PS, EELV et Front de Gauche) ainsi que l’implication du conseil départemental à majorité Front de Gauche. Celui-ci a demandé en effet à son office d’HLM, Valophis, de ramener le loyer …lire la suite

Le nombre de chômeurs toujours en hausse dans le 94

Les chiffres du chômage, pour notre département continuent à monter : 76 710 demandeurs fin août, soit + 1,9 % sur un mois et + 5,6 % sur une année. Quel échec pour la politique gouvernementale, alors même que la lutte contre le chômage était un engagement du candidat Hollande ! Les chiffres sont clairs et le constat également : le crédit impôt compétitivité emploi et le pacte de responsabilité ont accru les profits mais où sont les emplois promis en contrepartie ? Les atteintes au droit du travail, avec notamment la loi Macron, ont conduit à dégrader les conditions de travail et accroître …lire la suite

Enfin un Plan Local d’Urbanisme au Perreux

La municipalité du Perreux, sous la contrainte de la loi qui prévoit que les POS (plans d’occupation des sols) deviendront caducs au 31 décembre 2015, s’est enfin décidée à passer sous le régime du PLU (plan local d’urbanisme). Il était temps ! Cette procédure d’élaboration est donc en cours, avec une phase de concertation comprenant notamment des réunions publiques. Qu’est-ce que ça va changer concrètement pour les perreuxiens ? Quid des logements sociaux et des équipements publics ? Comment stopper la spéculation foncière ? Ces questions majeures seront-elles balayées au nom du maintien de la « vocation pavillonnaire » et du « cadre de vie » ? Nous en …lire la suite

Nouvelle hausse des impôts à Nogent

Le 18 septembre dernier, de nombreuses municipalités ont manifesté à l’appel de l’Association des Maires de France contre la baisse drastique des dotations que leur accorde l’Etat. Nos communes n’étaient pas en reste et on ne saurait les en blâmer puisque nous dénonçons depuis des années cette austérité. Nos édiles de droite oublient cependant que cette politique qu’ils jugent aujourd’hui néfaste, ils l’avaient commencée lorsqu’ils étaient au gouvernement. Lorsqu’on le leur rappelle, ils avouent qu’ils ne sont pas vraiment opposés à l’austérité : ils trouvent seulement que c’est trop d’un coup ! Qu’on ne nous dise même pas que ces baisses servent …lire la suite

Expulsion évitée à Nogent

La famille G. vivait depuis de longs mois dans l’angoisse d’une expulsion, sa propriétaire souhaitant récupérer le logement pour le vendre. Nogentais depuis plus de quarante ans, leurs revenus ne leur permettaient pas de retrouver une location dans le privé. Après un pénible parcours administratif jalonné d’obstacles et d’incertitudes, les démarches entreprises avec eux ont finalement débouché in extremis : un relogement dans le parc social a été trouvé par la municipalité. Nous saluons ce dénouement positif et sommes heureux d’y avoir contribué. Cette catastrophe évitée de justesse rappelle néanmoins l’urgente nécessité de construire davantage de logements sociaux dans nos villes ! …lire la suite

Nogent-sur-Marne sans kiosque à journeaux

Eh oui! Il s’en est allé, notre kiosque à journaux du boulevard de Strasbourg : comme les livres invendus, au pilon. La vente de la presse écrite sur la voie publique permet aux gens de la rue d’échapper un peu à notre société-troupeau de consommateurs formatés, en ce sens que cette information traditionnelle, facile d’accès et ouverte à la diversité, laisse à chacun le libre choix de son quotidien ou son hebdomadaire.   Hélas ! Les kiosques à journaux disparaissent un à un et, si le papier écrit reste toujours présent, à travers notamment les « gratuits » de l’information, …lire la suite

Le CIO rouvrira bien à la rentrée

Tout n’est pas encore définitivement réglé mais le CIO rouvrira bien ses portes en septembre. Valophis a accepté de ramener sa facture annuelle de 45000 à 3000€ et on espère que nos municipalités voudront bien régler cette modique somme : à peine 1/8e du coût d’une seule caméra de vidéosurveillance ! Cette issue favorable a été rendue possible par une large mobilisation unitaire mais aussi par l’action du département auprès de son office HLM. En serait-il allé de la sorte  si le département avait basculé à droite en mars dernier ? Rien n’est moins sûr !