Journal de l'Assemblée Citoyenne de Nogent-Bry-Le Perreux

Environnement

La suite des propositions du Front de Gauche en matière d’Éducation, d’Écologie, de Logement, etc.

Ce numéro 10 de la Tribune présente la suite des  propositions de notre Assemblée Citoyenne pour les élections municipales de mars 2014. Après la fiscalité et les services publics, traités dans le numéro 9, il aborde maintenant comme annoncé l’Urbanisme, le Logement, les Transports, l’Éducation, la Culture et l’Écologie. Pendant presque deux ans, le choix gouvernemental aura été de poursuivre la politique austéritaire de la droite qui ne fait qu’accroître les ravages sociaux et humains de la crise (chômage, pauvreté, creusement des inégalités, etc.). La dernière conférence de presse du Président de la République constitue de ce point de vue …lire la suite

Le réchauffement climatique, c’est l’affaire des autres?

Ici, une tornade. Là, des inondations. Et des maladies dues aux particules, … L’avenir n’est pas rose. Sommes-nous désarmés ? NON ! Chacun doit s’en occuper. Ne peut-on, ne doit-on pas réduire les consommations d’énergie émettrices de gaz à effet de serre, en particulier celles nécessitées par le chauffage des bâtiments ? Nous proposons dans cet esprit d’aider les propriétaires à améliorer l’isolation de leurs logements et le fonctionnement de leurs équipements : détermination des travaux à entreprendre et montage du plan de financement. Cette aide serait mise en œuvre par un service municipal de conseil pour minorer les coûts …lire la suite

Famine au Sud, malbouffe au Nord

  C’est le titre d’un excellent ouvrage de Marc Dufumier, ingénieur agronome, expert auprès de la Banque Mondiale et de la FAO,  qui démontre de façon très convaincante toute la pertinence de l’agriculture bio. Le constat de départ est simple : nous produisons aujourd’hui dans le monde largement de quoi nourrir convenablement toute la population. Pourtant, les famines existent encore, un milliard d’êtres humains souffrent de sous-nutrition tandis que dans les pays dits « riches » la «malbouffe » se développe et les scandales alimentaires se multiplient, comme le dernier en date, celui du cheval maquillé en bœuf. La faute ? C’est la course aux …lire la suite