Journal de l'Assemblée Citoyenne de Nogent-Bry-Le Perreux

Services publics

Un budget de récession pour Nogent

Le budget primitif 2014 de Nogent présenté au conseil municipal le 17 avril dernier a été voté sans difficulté par la majorité de droite.  Les trois élus du groupe PS ont voté contre. Simple formalité, donc ? A y regarder de plus près, certains constats s’imposent pourtant. Ainsi le nombre de postes pourvus pour 2014 est de 584, alors qu’il était de 606 en 2013 et 624 en 2012. En deux ans, la ville a donc supprimé 44 postes, soit 7% de l’effectif total. Elle contribue donc à l’augmentation du chômage et à la dégradation des conditions de travail des agents! …lire la suite

Faire baisser le prix de l’eau, c’est possible!

Si le prix moyen national de l’eau en France est de 3,38 € le m3 TTC, nous le payons 4,31 € à Nogent, 4,10 € au Perreux et 4,50 € à Bry. C’est beaucoup trop. Pour Nogent et Le Perreux, la question a été déléguée à la Communauté d’Agglomération. Celle-ci vient, sans aucune concertation publique, de repartir, tout comme Bry, avec Véolia pour un nouveau contrat de 12 ans… moins de deux ans avant les élections municipales et dans une opacité parfaite. Bonjour la démocratie ! Pourtant, dans toutes les villes qui sont revenues en régie publique, les habitants et la …lire la suite

Faisons de Nogent une ville où tous ont leur place

Nogent ce sont 1200 foyers environ qui sont imposés sur l’impôt sur la fortune et le revenu fiscal de référence moyen d’une ville aisée. Mais c’est aussi près du quart des ménages qui ont des revenus trop faibles pour être imposés sur le revenu, un taux de chômage supérieur à 9,2%, un revenu moyen en baisse de plus de 4% depuis 2006 et environ 700 foyers inscrits comme demandeurs de logements. La volonté du Front de Gauche est de réorienter les dépenses municipales pour satisfaire prioritairement les besoins essentiels des plus modestes et des couches moyennes.   LA FICTION DE …lire la suite

Fiscalité et Services Publics : Les Propositions du Front de Gauche pour les Municipales

  Ce numéro de la Tribune est spécialement consacré aux propositions du Front de Gauche pour les élections municipales de mars 2014. Il traite plus particulièrement de la fiscalité et des services publics, tandis qu’un numéro à venir abordera l’urbanisme, le logement, la culture et l’écologie. A l’époque de la « marchandisation » à outrance prônée par les financiers ultralibéraux qui exercent leur dictature de fait sur l’Europe, dans une période où certains n’hésiteraient pas s’ils le pouvaient à nous vendre l’air que nous respirons, parler de « services publics » est presque devenu un gros mot. Les économistes « …lire la suite

Faisons du Perreux une ville où tous ont leur place

Le Perreux ce sont 700 foyers environ qui sont imposés sur l’impôt sur la fortune et le revenu fiscal de référence moyen d’une ville aisée. Mais c’est aussi plus du quart des ménages qui ont des revenus trop faibles pour être imposés sur le revenu, un taux de chômage supérieur à 8,2%, un revenu moyen en baisse de 1% depuis 2006 et environ 600 foyers inscrits comme demandeurs de logements (chiffre en hausse de 50% par rapport à 2006). La volonté du Front de Gauche est de réorienter les dépenses municipales pour satisfaire prioritairement les besoins essentiels des plus modestes …lire la suite

Services publics: La proximité fout le camp!

Pour réaliser des économies l’État et les établissements publics remettent en cause la proximité de services publics dont les missions sont importantes pour les usagers. Nos communes ne sont pas épargnées par ce phénomène. La santé : Plus un seul hôpital public à Nogent, Le Perreux et Bry. Les usagers sont à la merci des dépassements d’honoraires pratiqués par la Générale de Santé qui bénéficie d’un quasi monopole dans tout le nord-est du département. Seul l’hôpital privé Sainte Camille à Bry se revendique comme non lucratif . La sécurité sociale : Cela fait déjà plusieurs mois que l’agence du Perreux …lire la suite