Journal de l'Assemblée Citoyenne de Nogent-Bry-Le Perreux

Social-éco

En bref…

bref

Le coût du travail… mauvais coup ! Le philosophe Lucien Sève pose la question suivante : « Si, pour le capital, le travail est un coût, nous expliquera-t-on pourquoi il met un tel acharnement à vouloir en allonger la durée hebdomadaire ? » Madame Sans-Gêne… Selon un récent sondage, Madame Merkel serait appréciée par une majorité de Français. Est-ce que cela l’autorise pour autant à nous dire comment nous devons gérer notre pays ? Qu’elle s’occupe plutôt de la pauvreté qui progresse dans le sien, de ses équipements publics qui se dégradent et du déficit démographique de l’Allemagne ! Qu’elle …lire la suite

Quel avenir pour le terrain SFP de Bry ?

Logo_SFP

Le terrain de la SFP, acquis par la ville en 1965, a été revendu quelques années plus tard à l’ORTF puis « légué » par cette dernière, lors de son éclatement en 1974, à la nouvelle Société Française de Production (SFP). Celle-ci y construit dans les années qui suivent de grands studios ultra modernes qui abritent jusqu’à 1000 salariés. Hélas, à partir des années 80 on parle de privatisation et la SFP est finalement bradée à Vincent Bolloré en 1987 par l’entremise d’un prête-nom, la société Euromédia. Les effectifs fondent rapidement à 200 salariés. En 2014, plusieurs séries et films sont encore …lire la suite

Un débat. Quel débat ?

Petite_couronne.svg_

Le 27 novembre dernier, le Forum Politique Nogentais avait convié les Nogentais à un débat sur la Métropole du Grand Paris. L’assistance était nombreuse, plus de 80 personnes, les invités de qualité : Jacques Martin, UMP, maire de Nogent et vice-président du syndicat Paris Métropole qui regroupe 212 communes Jean Yves Le Bouillonnec, PS, maire de Cachan et député du Val de Marne Christian Favier PCF, président du Conseil général du Val de Marne et sénateur. Pourtant de débat il n’y eut pratiquement pas… D’une part les interventions des élus monopolisèrent les trois quarts du temps de la réunion. D’autre part, …lire la suite

Petit lexique des idées reçues : Non ! Les chômeurs ne sont pas des fainéants !

rebsamen

L’idée lancée par le Ministre du Travail de renforcer les contrôles pour s’assurer que les gens sans travail en cherchent réellement un, n’a pas de sens ! Le nombre d’emplois proposés est sujet à caution et guère vérifiable, beaucoup d’entreprises publiant des annonces fictives pour se faire gratuitement de la publicité ou enrichir une base de CV… L’augmentation permanente des chiffres du chômage vient essentiellement de la politique d’austérité menée par ce gouvernement et  les précédents. Elle vient aussi du coût du capital, du nombre de plans sociaux qui ont explosé depuis la mise en place de l’Accord National Interprofessionnel (ANI) …lire la suite

La commission européenne n’aime ni la démocratie, ni la transparence !

stoptafta

Comme ils en ont le droit, 230 mouvements citoyens issus de 21 Etats de l’Union Européenne, dont le collectif français « Stop TAFTA », ont déposé, en juin dernier, une proposition d’initiative citoyenne (ICE) visant à obtenir des Etats membres qu’ils ne concluent pas les traités UE-USA (TAFTA) et UE-Canada (CETA). Pour que cette proposition citoyenne aboutisse, il faut que, dans le délai d’un an, ils réunissent au moins un million de signatures issues d’au moins sept pays de l’UE. Las, sans même attendre ce verdict citoyen, la commission européenne a décidé arbitrairement, le 11 septembre dernier, de rejeter cette demande. Or, …lire la suite

Des promesses, des promesses…

badge_j_m_3-2

Dans le dernier numéro de la Tribune nous avons évoqué la décision du conseil municipal du 7 juillet dernier de supprimer la subvention de 6000 € accordée jusqu’alors chaque année par la ville de Nogent à l’École de la deuxième chance. C’est pourtant bien le candidat Martin qui promettait dans sa brochure électorale « J’M ma ville » : « développer l’école de la deuxième chance pour les jeunes en difficulté d’orientation » ! Oui, vous avez bien lu, nous-mêmes avons regardé plusieurs fois le document tellement notre surprise était grande ! Si les politiciens se moquent à ce point des promesses qu’ils font, comment s’étonner que …lire la suite

Subvention rétablie à Nogent pour les Restos du Coeur

restos

Si une association caritative suscite  l’estime et la confiance des Français, ce sont bien les Restos du Cœur. La preuve en est donnée à Nogent, où le Maire et son Conseil municipal  avaient décidé de supprimer pour 2014 la subvention de 3 500€ jusqu’alors accordée. Face aux protestations indignées suscitées par la mesure,  ils ont reculé. La  subvention sera, cette  année encore, accordée aux Restos, qui le méritent bien.